Scénario extrême 4 / L’arène de l’emploi

Mathieu, 52 ans, Syndicat des Emplois Agricoles en PACA

Je suis chargé de partenariats au Syndicat des Emplois Agricoles en PACA. Bon alors Pôle Emploi, puisque vous le demandez, ben c’est simple, je comprends pas grand chose à leur stratégie ces dernières années … Ça faisait 10 ans que c’était la course au rendement pour faire diminuer les chiffres du chômage national, avec évaluation permanente, statistiques et indicateurs dans tous les sens, et là, il y a deux ans, revirement de positionnement total : ils se sont recentré sur une approche ultra locale et qualitative de l’emploi.

Ils ont créé un nouveau label “Employeur du territoire” avec des services spécifiques à la clés. Certains Conseillers Entreprise se sont même spécialisés là dedans. L’idée c’est de tout miser sur les entreprises locales, et de les accompagner pour créer des emplois pérennes. En parallèle Pôle Emploi a fait un vrai travail de fond pour accompagner des filières d’emplois, comprendre les secteurs en tension, monter des partenariats plus efficaces avec les acteurs du territoire … il y a des agences, par exemple ici à Avignon, qui se sont mis à avoir une programmation de conférences le soir, pour changer le regard des citoyens sur les toutes petites entreprises. En bref, Pôle Emploi est vraiment devenu un acteur engagé dans l’emploi local, et plus du tout la grosse institution à côté de la plaque qu’on discréditait avant.

Tout ça si vous voulez ça marchait super bien au début. Des entreprises du territoires ont adhéré à la marque employeur de Pôle Emploi, sont devenues plus solidaires, plus éthiques, plus conscientes de leurs droits et de leurs devoirs… l’agence servait un peu de caisse de résonnance à tout ça, et franchement je crois que l’opinion publique a vraiment évolué à ce moment. Mais au bout d’un moment on a commencé à voir des dérives de tout ça. Les conseillers Pôle Emploi étaient constamment pris à partis dans les conflits locaux. Un problème RH dans une TPE ? Ça se règle à Pôle Emploi avec un conseiller comme médiateur ! Une entreprise qui délocalise son activité et met 20 salariés sur la paille ? C’est à l’agence Pôle Emploi qu’on va manifester, ben oui puisque c’est là qu’on a le plus de visibilité.

Bref, les agences sont devenus un peu le siège de pressions sociales diverses et variée, une sorte de cours des miracles où chacun vient dresser son cahier de doléances. Moi franchement, tout syndicaliste que je suis, je n’avais pas vu ça venir !!! Alors c’est pour ça que je vous dit que je ne comprends rien à leur stratégie : ils ont voulu gagner le coeur du public et des entreprises locales, mais ils ont perdu toute leur neutralité !