Scénario extrême 5 / La coopération tyrannique

Martine, 55 ans, gérante d’une mercerie.

 » Et oui, ça je dirige cette mercerie depuis 27 ans, et j’avoue, j’ai du mal à recruter quelqu’un pour renforcer l’équipe. C’est pas évident de trouver un jeune aujourd’hui qui s’intéresse à la couture… L’année dernière, j’ai eu deux expériences malheureuses avec des personnes qui ne m’allaient pas. Bon j’avoue, j’étais très stressée à cette période là, j’ai peut-être pas été le meilleur des patrons. Pour Pôle Emploi je suis devenue “TPE à risque”.

Du coup on m’a proposé d’intégrer un programme spécial de “co-développement / coopération”. L’idée c’est qu’on forme un groupe de 5 entrepreneurs de secteurs divers, mais ayant des problématiques similaires. L’objectif est de s’entraider et se conseiller pour franchir nos difficultés personnelles. Alors au début, c’était super bien. Franchement, les groupes de paroles, les stages en immersion dans la boîte des autres …ça m’a vraiment sorti la tête du guidon. Non seulement on s’est donné des bons conseils pour arriver à recruter, mais en plus on a mutualisé nos efforts pour se doter de fonctions supports : un assistant comptable, un avocat, un consultant RH qui a tourné sur les différentes boîtes … C’est Pôle Emploi qui a permi ça et c’était le deal : plus on arrive à s’entraider et résoudre des problèmes ensemble, plus on nous facilite l’accès à des services premiums.

Sur le principe, c’était super. Mais bon au bout d’un moment on s’est quand même rendus compte qu’on n’avait pas tous la même vision de l’entreprise. Moi je suis en fin de carrière, je cherche plutôt à consolider mon équipe pour passer la main. J’ai pas envie de faire évoluer mon business model, de faire de la vente en ligne ou quoi que ce soit … Eh ben les autres se sont mis à faire pression pour qu’on y aille tous, soit disant qu’il y avait une nouvelle app de Pôle Emploi qu’on pouvait acquérir si tout le groupe s’alignait. Je trouve ça tyrannique !! Cette marche forcée vers le développement, c’est juste une manière de mettre toutes les entreprises dans le même panier, pour donner moins de travail sur mesure à Pôle Emploi ! Et le pire … c’est que si je loupe le train en marche, je dois recommencer le travail à zéro avec un autre groupe coopératif ! «